• Home
  • French
  • A La Recherche du Temps Perdu XIII by Marcel Proust

A La Recherche du Temps Perdu XIII by Marcel Proust

By Marcel Proust

Show description

Read Online or Download A La Recherche du Temps Perdu XIII PDF

Similar french books

Manuel de la Langue Tigraï, Parlée au Centre Et dans le Nord de l'Abyssinie (Classic Reprint) (French Edition)

Excerpt from Manuel de los angeles Langue Tigraï, Parlée au Centre Et dans le Nord de l'AbyssinieOn parle dans l'abyssinie proprement dite outre plusieurs lan gues soit chamitiques, soit sémitiques, trois idiomes plus ou moins dérivés ou voisins de l'ancienne langue éthiopienne ou ghs'sz qui aujourd'hui est une langue morte, connue cependant par une litte rature assez riche, et en utilization encore dans los angeles liturgie.

Une page d'amour (French Edition)

Émile ZOLA (1840-1902), est né à Paris, de père italien, un ingénieur de travaux publics, et mère française. Il devient los angeles determine principale de l´école française de l. a. fiction naturaliste, de laquelle « Thérèse Raquin » (1867) est le prime exemple. Le most advantageous quantity, « los angeles Fortune des Rougon », de son œuvre principale, « Les Rougon-Macquart », qu´il définit comme une « histoire naturelle et social d´une famille sous les moment Empire », apparait en 1871.

Additional info for A La Recherche du Temps Perdu XIII

Example text

Comme il fallait s’y attendre, le « balafré », un grand gaillard violent, avait réagi avec colère, et il aurait sans doute agressé et même peut-être essayé de tuer le jeune général, si ce dernier n’avait exhibé le pistolet Mauser à silencieux qu’il portait sous son manteau de cuir plié sur son bras. On ne critiquait pas un homme comme Skorzeny en face sans se ménager quelques arguments en réserve. Il s’endormit enfin, pour être réveillé à huit heures par un SS-Oberscharführer qui lui annonça que le Feldmarschall Milch était arrivé et l’attendait au bar des officiers.

Mais il ne pouvait guère rester indifférent au sort de soldats allemands, surtout quand son propre fils était soldat, lieutenant au sein de la Leibstandarte-SS et, Dieu merci, encore en vie. Et si c’était son fils que l’on avait fait prisonnier à Stalingrad ? Il ouvrit le dossier. Von Ribbentrop se surprit à s’attarder sur une photographie de ce qui, au premier abord, ressemblait à une illustration de Gustave Doré qu’il avait vue jadis dans Le Paradis perdu de Milton. Il lui fallut une ou deux secondes pour comprendre qu’il s’agissait de corps nus non pas d’anges, ou même de démons, mais d’êtres humains, apparemment gelés et empilés sur six ou sept niveaux, les uns sur les autres, comme des carcasses de bœufs dans un congélateur de l’enfer.

Comme quoi, par exemple ? ŕ Une rumeur circule dans tout le SD selon laquelle vous auriez falsifié les résultats de votre Einsatzgruppe en Biélorussie. ŕ Tout le monde en a fait autant, se défendit Nebe. Et après ? ŕ Mais vous les auriez falsifiés pour des raisons différentes. On dit qu’en réalité vous auriez mis un frein au massacre. ŕ Comment se protéger contre de telles calomnies ? Himmler en personne est venu en tournée d’inspection sur mon théâtre d’opérations à Minsk. Alors, comme vous pouvez le constater, m’accuser d’avoir pris les choses à la légère avec quelques Juifs russes reviendrait à prétendre que Himmler n’aurait pas été assez intelligent pour repérer ce qui clochait.

Download PDF sample

Rated 4.12 of 5 – based on 13 votes